nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Trump pourrait être compromis par les Russes selon James Comey

Trump pourrait être compromis par les Russes selon James Comey
Photo: Archives 98,5 FM

L'ancien directeur du FBI, James Comey, pense qu'il est possible que le président Donald Trump soit compromis par les Russes.

Dans une entrevue diffusée dimanche soir au réseau ABC News, l'ancien chef du FBI a déclaré qu'il ne pouvait pas ignorer la possibilité que la Russie puisse avoir des informations compromettantes sur le président américain.

Il a déclaré que c'est une possibilité «stupéfiante» et qu'il n'aurait jamais cru pouvoir faire une telle déclaration au sujet d'un président des États-Unis.

M. Comey a ajouté que «certaines preuves» permettent de croire que M. Trump — qu'il estime «moralement inapte» à occuper la présidence — s'est rendu coupable d'entrave à la justice.

Liens avec le Kremlin

Rappelons que dans son livre, James Comey compare le président Trump à un parrain de la mafia qui dirige le pays guidé par son ego et la loyauté envers sa personne. Il brosse le portrait d'un personnage semblable à un gangster qui cherchait à brouiller la frontière entre l'application de la loi et la politique et qui a tenté de faire pression sur lui à propos de son enquête sur l'ingérence russe dans les élections américaines.

M. Comey — qui, au moment de son congédiement en mai dernier, dirigeait une enquête sur de possibles liens entre la campagne Trump et le Kremlin — a répondu «possiblement» quand on lui a demandé si M. Trump s'est rendu coupable d'entrave à la justice quand le président lui a demandé, en février dernier, de mettre fin à son enquête sur l'ancien conseiller à la sécurité nationale Michael Flynn. Ce dernier était soupçonné à ce moment d'avoir menti au FBI concernant ses contacts avec les Russes. L'ancien général a plaidé coupable en décembre et collabore maintenant avec l'enquête Mueller.

Quart de nuit WE

En direct de 00:00 à 03:00

914
100

Quart de nuit WE

avec Sylvain Ménard

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.