nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Artur Beterbiev : «Je regarde les autres champions de la division» - Marc Ramsey

Artur Beterbiev : «Je regarde les autres champions de la division» - Marc Ramsey
Photo tirée de la page Facebook d'Artur Beterbiev / Mark Davis Jr

Artur Beterbiev célèbre sa victoire quand l'arbitre arrête le combat, samedi soir,

Le Montréalais d’origine russe Artur Beterbiev a conquis le titre mondial IBF des mi-lourds en battant l’Allemand Enrico Koelling, par T.K.-O., samedi, en Californie. Après cette éclatante victoire, plusieurs se demandent quels sont les plans de son entraîneur pour la suite de sa carrière ? Entrevue avec Marc Ramsey.

Beterbiev (12-0, 12 K.-O.) a remporté tous les rounds de l’affrontement avant que l’arbitre décide d'arrêter le duel à 2:33 du 12e round. Beterbiev s’est ainsi emparé de la ceinture de l’ex-champion unifié Andre Ward, qui a annoncé sa retraite il y a deux mois.

À vrai dire, Beterbiev a dominé son adversaire durant la totalité du combat. Koelling (23-2, 6 K.-O.), qui s’est fait cogner par de nombreuses frappes efficaces au corps, n'a jamais vraiment été dans le coup.

«J’ai été épaté [par la performance de Beterbiev], a affirmé Ramsey, lundi soir. On avait une stratégie différente de celle choisie habituellement. Normalement, Artur s’impose rapidement dans le combat. Cette fois-ci, ça prenait une autre approche contre Koelling. J’ai été agréablement surpris de la capacité d’adaptation de mon boxeur.»

Cette victoire de Beterbiev pourrait le mener vers des combats d’unification contre les boxeurs Dmitry Bivol et Sergey Kovalev en 2018. Un duel face au Québécois Adonis Stevenson est aussi envisageable.

«La situation d’Artur est assez complexe en ce moment, a expliqué Marc Ramsey. Il va prendre une semaine de repos et ensuite on va regarder ce qui se passe hors du gymnase. Il fait face à la justice avec le Groupe Yvon Michel. Je vais attendre les dénouements de tout ça. De mon côté, je regarde les possibilités d’aspirant obligatoire et les autres champions de la division.»  

L'entraîneur Marc Ramsey - Le boxeur montréalais d’origine tchétchène Artur Beterbiev a conquis le titre mondial IBF des mi-lourds ce weekend. Quels sont maintenant les plans ?

il y a 7 jours


Que l'Estrie se lève

avec Steve Roy

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.